Beatriz Trepat CÉRAMIQUE CONTEMPORAINE

Entre 1990 et 2005, j'ai réalisé un travail  inspiré des formes lisses et sobres des graines, coquillages, galets, des pierres marbrées douces et petites qu'on pourrait tenir dans le creux
de la main.

Avec le temps, elles ont gagné
en hauteur et en volume.

Ces pièces sont d'abord des contenants, modelés autour du vide
ou plutôt autour d'un plein d'air.

L'air enfermé oppose une résistance qui permet de les gonfler ou de
les aplatir.

C'est un jeu entre la tension interne
et la peau du vase.

Les pièces sont réalisées en faïence et montées à la plaque avec la technique du nerikomi.

Le mélange de terres colorées dans
la masse permet de créer le dessin dans le corps même de la pièce.

Chaque pot garde la trace du processus de travail, comme autant
de cicatrices ou de grains de beauté.